Publicité

Article

AppGratis: son patron Simon Dawlat réagit et s’explique

Pierre Vitré

Publié

L’application AppGratis a réagi sur son blog par la voix de son PDG et fondateur, Simon Dawlat. L’homme explique calmement ses derniers jours et l’état de choc dans lequel il s’est retrouvé après l’annonce d’Apple.

La firme de Cupertino avait en effet estimé qu’AppGratis violait deux clauses de son règlement. Pour rappel, le concept d’AppGratis était simple. Une application payante était proposée gratuitement chaque jour aux millions d’utilisateurs du service. AppGratis comptait près de 12 millions d’utilisateurs et pouvait générer près de 500 000 téléchargements en faisant la promotion d’une application. Un concept rentable qui avait bénéficié d’une deuxième levée de fonds de 13.5 millions d’euros en début d’année.

Seulement voila, Apple n’apprécie pas un store au sein de son store et que l’on fausse son propre classement. Le géant américain ne tolère pas les applications créant des confusions avec l’App Store lui-même et se permettant d’envoyer des notifications push pour de la publicité et des promotions.

Dans un billet sur son blog, Simon Dawlat explique ainsi avoir suivi toutes les consignes d’Apple. Pire encore pour lui, l’application AppGratis sur iPad avait été validée par les équipes d’Apple la semaine passée.

Le PDG réfute au passage toutes les accusations sur son application. “Comme patron de 45 employés que j’ai embauché moi-même, je n’ai jamais pris le risque de jouer avec Apple”.

Depuis l’annonce, il a bien tenté de contacter Apple pour connaître les véritables raisons de son éviction et savoir ce qui était possible de faire pour remédier à cette expulsion. Rien n’y fait. Apple a confirmé sa décision et ne semple pas vouloir négocier avec AppGratis.

Pour terminer, Simon Dawlat souhaite rassurer investisseurs, clients et amis sur AppGratis. Mais malgré tout, à la fin de son message, il tente d’envoyer une bouteille à la mer en demandant aux personnes d’Apple lisant son message de le contacter, aux développeurs de continuer à travailler avec eux et à ses équipes de rester confiants et de continuer à travailler.

Ce qui a commencé comme un projet novateur qui offrait aux utilisateurs une sélection d’applis et aux développeurs un moyen de se faire remarquer semble se terminer de la pire manière qui soit. La suppression d’AppGratis laisse désormais un vide dans l’App Store (en particulier en Espagne, en Amérique latine, en France, au Brésil et aux Etats-Unis).

Vous aimerez aussi